Accueil > Nos activités techniques > L'amont du cycle > La conversion

La conversion du yellow cake en hexafluorure d’uranium

La conversion de l’uranium est une étape incontournable avant l’enrichissement.

La conversion a pour but de transformer le yellow cake en hexafluorure d’uranium pur (UF6).

La yellow cake va connaître plusieurs transformations chimiques pour l’amener à une forme gazeuse requise par l’enrichissement.

Cette opération de conversion donne au concentré uranifère, la pureté indispensable à la fabrication du combustible nucléaire.

Le fluor nécessaire aux opérations de conversion est produit par électrolyse de l’acide fluorhydrique.

La conversion se déroule en deux étapes :

  1. Transformation du concentré minier en tétrafluorure d’uranium (UF4)
  2. Transformation du tétrafluorure d’uranium en hexafluorure d’uranium.

Le tétrafluorure d’uranium est transformé en UF6 par addition de fluor gazeux.

Ce gaz va ensuite être comprimé, cristallisé puis liquéfié.

wagon

Orano - Site du Tricastin
Manutention d’un conteneur d’hexafluorure d’uranium

Pour le transport vers l’usine d’enrichissement, il va être placé dans des conteneurs spéciaux où il sera refroidi jusqu’à atteindre un état solide.

5 convertisseurs se partagent le marché mondial.

Il y a CNEIC qui couvre uniquement les besoins indigènes de la Chine.

Quatre autres sociétés offrent leurs services de conversion :

  • Cameco (Canada)
  • ConverDyn (USA)
  • Orano (France)
  • Tenex (Russie).

SYNATOM privilégie un approvisionnement s’appuyant sur une diversification des fournisseurs.