Accueil > Nos activités techniques > L'amont du cycle > La concentration

La concentration de l’uranium

 

L’uranium doit être épuré de tous les autres éléments présents dans le minerai.

Le plus souvent, sur le site de mine, le minerai est d’abord concassé, broyé. Il va ensuite subir plusieurs étapes de purification.

L’uranium est extrait du minerai par une série de procédés qui permettent d’obtenir un uranium très concentré.

C’est le yellow cake, une poudre jaune qui contient environ 85% d’uranium, ou 850 kg d’oxyde d’uranium par tonne.

Le yellow cake sera encore raffiné afin d’obtenir un uranium pratiquement pur sous forme d’octoxyde d’uranium (U3O8).

 

yellow cake

 

Légende : Yellow cake sur filtre à bande - Areva - P. Lesage

 

Le concentré de minerai d’uranium est la forme commercialisable de l’uranium.

C’est sur le marché de ce produit que SYNATOM négocie ses contrats d’approvisionnement. Elle achète dans une fourchette de 800 à 1 300 tonnes, avec une moyenne de 1 000 tonnes par an lorsque les 7 réacteurs belges sont en fonctionnement.

SYNATOM dispose également de réserves stratégiques.

Celles-ci permettent de s’adapter aux fluctuations du marché ainsi qu’aux aléas techniques éventuels qui peuvent survenir lors des différentes étapes de la chaîne de production

 

Contrôles internationaux

Toutes les étapes du marché de l'uranium sont drastiquement régulées sur la base du traité de l'EURATOM et plus particulièrement par les recommandations et les contrôles de l'Agence d'Approvisionnement de l'EURATOM (Commission européenne). En effet, SYNATOM doit soumettre à l'Agence tout contrat relatif à la fourniture de minerai et/ou de yellow cake et attendre sa validation. SYNATOM doit également notifier, pour information, tous les contrats relatifs aux services de conversion et d'enrichissement. L'Agence émet également des recommandations aux exploitants des centrales nucléaires avec notamment l'obligation de couvrir leurs besoins par des contrats à long terme. Elle assure également indépendamment de ceux réalisés par l'Agence Internationale de l'Energie Atomique, des contrôles permanents sur les sites nucléaires belges au niveau de l'inventaire du combustible nucléaire. 

Le stock stratégique de SYNATOM s’inscrit parfaitement dans le cadre des recommandations de l’Agence d’Approvisionnement de l’EURATOM. L’Agence impose notamment de disposer en stock de l’équivalent de 2 ans de fonctionnement des centrales nucléaires belges.

Le saviez-vous ? 

Lorsque l’on parle du prix de l’uranium sur le marché, il s’agit en réalité du prix de la tonne (d’U en U308), ou de la livre d’U308 de yellow cake.