Accueil > Nos activités techniques > Les responsabilités de l’exploitant > L'entreposage intermédiaire

L'entreposage intermédiaire

Après leur période de désactivation, les assemblages de combustible usé sont transférés dans un bâtiment d’entreposage centralisé.

Aujourd’hui, l’entreposage centralisé se fait sous eau à Tihange et à sec à Doel.  

De nouvelles capacités d’entreposage intermédiaire seront nécessaires d’ici 2025 sur les deux sites. Les procédures d’autorisation sont en cours. L’option retenue pour les nouveaux bâtiments de Doel et de Tihange est l’entreposage à sec.

Début 2020, Tihange a reçu l'autorisation fédérale de création et d'exploitation ainsi que le permis d'urbanisme délivré par la Région wallonne. Dans le même temps, le dossier de sûreté du bâtiment de Doel, similaire à celui de Tihange, a été déposé auprès de l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire. 

Ces nouvelles infrastructures, appelées SF², Spent Fuel Storage Facility,  seront construites et exploitées par le personnel qualifié d’Engie Electrabel pour le compte de SYNATOM.

Pour permettre au personnel d’ENGIE Electrabel de mener à bien sa mission en toute sûreté, SYNATOM met aussi à disposition d’Electrabel les navettes (Tihange) et les conteneurs d’entreposage à sec et de transport. 

En savoir plus : Voir l’aval du cycle du combustible nucléaire, entreposage intermédiaire

 

 

Tihange bâtiment d'entreposage centralisé (sous eau)

tihange-batiment-centralise